Qu’est-ce qu’un traitement radiculaire ?

Qu’est-ce qu’un traitement radiculaire ?

Une carie dentaire grave peut atteindre les nerfs à l’intérieur de la dent entraînant l’inflammation de la pulpe. La circulation interne de la dent se coupe et les bactéries commencent à se répandre dans la gencive et l’os de la mâchoire entourant les dents et provoquent un abcès.

Quand utilise-t-on le traitement radiculaire ?

Un traitement radiculaire peut être utilisé en cas de carie dentaire grave, afin de préserver une dent dont la pulpe est infectée. Cela peut être causé par l'inflammation de la dent ou un traumatisme physique. La pulpe est le tissu au centre de la dent qui contient les nerfs et est entourée de dentine.

La dentine est le tissu dur de la dent. Il entoure la pulpe et de l'extérieur, il est recouvert d'émail sur la couronne et de cément à la racine.

Les étapes du traitement du canal

Tout d’abord, une petite ouverture est faite sur la couronne pour éliminer la pulpe infectée. Comme le traitement est effectué sous anesthésie locale, il est totalement indolore. Après avoir nettoyé le canal radiculaire, le dentiste l’agrandit afin de pouvoir facilement le remplir.

Lorsque le traitement du canal radiculaire demande plusieurs interventions, le dentiste peut placer un médicament dans le canal nettoyé pour éliminer toutes les bactéries restantes avant de sceller la dent avec un plombage temporaire.

Lors de la visite suivante, le médicament et le plombage temporaire sont retirés et l’obturation du canal radiculaire est mis en place. Enfin, le dentiste scelle la dent avec un plombage ou une couronne, en fonction de l’étendue du dommage.

Quelle est la longévité d’une dent dévitalisée ?

Des caries peuvent se former sur des dents dévitalisées aussi. Par conséquent, une bonne hygiène buccale est très importante. Se brosser les dents régulièrement, des racines vers les dents et pas inversement, utiliser un bain de bouche et du fil dentaire sont les gestes contribuant à la préservation de votre santé bucco-dentaire. Pour éviter que des problèmes passent inaperçus, les examens dentaires sont recommandés au moins deux fois par an.