Avantages et risques des implants dentaires

De nos jours, l'implantologie est la solution la plus avancée pour remplacer une dent perdue. L’implant est inséré dans l’os de la mâchoire remplaçant par conséquent les racines ainsi que la couronne de la dent. Ce procédé a plusieurs avantages comme par exemple l’amélioration du confort et de l’esthétique et la prévention de la perte osseuse. Avec un taux de succès de 99,1% soutenu par plus de 50 années de recherche, on peut dire que les implants dentaires sont une procédure à faible risque, mais comme dans le cas de toutes interventions chirurgicales, la possibilité d’une complication ne peut pas s’exclure totalement.

Ci-dessous, nous avons rassemblé tout ce que vous devez savoir sur les avantages et les risques de la pose d’un implant dentaire, ainsi que les précautions à prendre pour prévenir les complications.

Les avantages des implants dentaires

Avec les implants, les patients peuvent parler, mâcher et rire en toute confiance sans s’inquiéter que leur dentier se déplace. Les implants dentaires offrent une solution hautement esthétique et d’apparence naturelle pour remplacer les dents manquantes. Ils sont incroyablement durables et – avec un entretien correct – durent généralement toute une vie. Ils sont également beaucoup plus confortables que les remplacements de dents traditionnels car ils fonctionnent comme des dents naturelles.

Le matériau des implants est le titane, un métal non seulement solide et résistant à la corrosion, mais également hautement biocompatible, ce qui signifie qu’il est non-toxique. De plus, il s’intègre à l’os de la mâchoire par le phénomène d’ostéo-intégration garantissant à l’implant un niveau de stabilité et durabilité exceptionnelles.

Parmi d’autres avantages, les implants dentaires préviennent également la perte osseuse dans la mâchoire. Lorsqu’une dent manquante n’est pas remplacée, au fil du temps, l’os de la mâchoire commence à se résorber en raison du manque de stimulation. Autrement dit, le seul facteur qui détermine le volume de perte osseuse est le temps qui passe. La perte osseuse n’est pas un phénomène isolé, mais elle a divers effets sur son environnement. Les dents voisines peuvent changer de position ce qui peut transformer la forme du visage. Comme les implants sont insérés dans la mâchoire, ils fournissent une stimulation à l’os similaire aux racines d’une dent, empêchant la « fonte » osseuse.

Les risques des implants dentaires

La pose d’implants dentaires, comme toute autre chirurgie, comporte certains risques de santé. Ces problèmes ne sont pas très communs, et en général facilement traitables. La plupart des complications sont évitables en suivant attentivement les instructions de votre chirurgien-dentiste.

Ces risques déjà faibles peuvent également être considérablement réduits en choisissant un chirurgien expérimenté et une clinique renommée qui suit des règles de qualité strictes. La préparation correcte de l’endroit à traiter et le placement précis des implants peuvent réduire le traumatisme de l’os de la mâchoire, ce qui facilite la période de récupération pour le patient.

Quand parlons-nous d’une complication ?

Symptômes :

  • douleur constante
  • gonflement de la gencive
  • saignement continu
  • abcès dentaire
  • déplacement de l’implant dentaire

Symptômes rares :

  • rétraction de la gencive
  • décoloration dentaire
  • la racine artificielle devient visible

Qu'est-ce qui cause les complications ?

Infection-Inflammation

C’est la complication la plus fréquente survenant à la suite d’une implantation. Une inflammation entourant l’implant dentaire peut apparaître due à plusieurs causes. Non traitée, cette inflammation dénommée péri-implantite peut conduire à la perte de l’implant.

Les raisons les plus connues peuvent être le manque absolu ou partiel d’hygiène buccale, le tabagisme lourd ou le diabète. Il est important de noter que l’inflammation peut apparaître même après plusieurs années. Une maladie gingivale prolongée peut aussi mener à une inflammation.

Afin d’éviter toute complication, une bonne hygiène buccale quotidienne et les contrôles dentaires réguliers sont très importants.

Implant dentaire non-intégré

L’implant dentaire est ancré dans l’os de la mâchoire. Si la quantité d’os n’est pas suffisante, la mâchoire ne pourra pas supporter correctement l’implant dentaire qui alors deviendra instable risquant de tomber avec le temps. Si l’implant dentaire commence à bouger, à se déplacer, il convient de le faire retirer immédiatement.

A la Clinique dentaire Medicover, avant d’entamer l’intervention, nos chirurgiens s’assureront de la quantité et qualité de l’os devant maintenir l’implant dentaire. Pour l’évaluation de l’état de l’os, nous faisons d’abord une radio panoramique et si nécessaire, un scanner dentaire sera également réalisé. Si nos dentistes considèrent que la qualité et la quantité de l’os sont bonnes pour l’implantation, l’implant dentaire pourra être posé sans problèmes. Sinon, une greffe osseuse ou un sinus lift sera conseillé.

Dent voisine

Si la racine artificielle est posée trop près de la racine de la dent voisine, elle peut se déplacer dans sa direction pendant la cicatrisation et ainsi endommager la racine de la dent. Dans ces cas-là, la dévitalisation de la dent voisine peut être nécessaire.

Ceci sait arriver si la radio panoramique n’est pas examinée correctement dans le détail. Un tel problème est facilement évitable lorsqu’on travaille avec une équipe aussi talentueuse que celle de Medicover Clinique dentaire.

Endommagement du nerf

L’endommagement du nerf s’évite en examinant en profondeur le scanner dentaire. Cela arrive quand le nerf à côté de la mâchoire inférieure est blessé lors de l’intervention, causant de la douleur et du fourmillement dans la gencive.

Surcharge

Si trop de pression s’excerce sur l’implant dentaire, l’intégration peut être problématique. La pression peut aussi mener à l’inflammation de la gencive et de l’os de la mâchoire. Quand la surcharge n’est pas correctement traitée, elle risque d’entraîner des conséquences graves comme la perte osseuse et le rejet de l’implant dentaire. Dans ces cas-là, un traitement antibiotique et un nettoyage chirurgical deviendra nécessaire.

Dans notre clinique, un chirurgien-dentiste expérimenté examinera les radiographies prises avant la chirurgie, de sorte que le traitement est effectué en conséquence.

Hypersensibilité dentinaire

L’hypersensibilité dentaire est un cas extrême et rare, quand l’organisme n’accepte pas l’implant dentaire et l’os ne s’intègre pas à celui-ci. Un rejet en résultera.

Les conséquences du tabagisme sur les implants dentaires

Le tabac contient du monoxyde de carbone du goudron et autres substances cancérigènes. Ces substances toxiques peuvent retarder significativement l’intégration de l’implant.

En plus, le tabac facilite le développement et la progression des maladies parodontales, un facteur supplémentaire augmentant le risque de la perte des implants dentaires.

Par conséquent, les chirurgiens-dentistes et les dentistes esthétiques de la Clinique dentaire Medicover vous conseillent vivement d’arrêter de fumer avant la pose des implants dentaires et d’essayer de trouver une alternative moins nocive, comme par exemple, les patches anti-tabac ou les cigarettes électroniques.

L’arrêt du tabac préopératoire peut considérablement diminuer les risques d’infection par l’amélioration de la santé bucco-dentaire lors du processus de  cicatrisation.

Comment minimiser les risques de complications ?

A FAIRE

  • prenez des analgésiques et antibiotiques selon les recommandations de votre chirurgien-dentiste
  • consommez des aliments moelleux mais pas épicés ou trop chauds
  • utilisez un bain de bouche dès le lendemain de la chirurgie
  • utilisez une compresse froide si votre visage se gonfle
  • nettoyez sans crainte la blessure à l’aide d’une brosse à dents très douce dès le lendemain
  • protégez la blessure des forces excessives durant une bonne semaine
  • essayez de mâcher de l’autre côté de votre mâchoire
  • dormez sur le côté qui n’a pas été opéré ou sur votre dos, au moins la nuit après la chirurgie
  • informez votre chirurgien si vous souffrez d’un saignement postopératoire abondant, d’une douleur anormale ou si vous avez de la fièvre

A NE PAS FAIRE

  • essayez de ne pas toucher ou sucer le champ opératoire
  • ne mangez pas sous anesthésie locale (2-5 heures)
  • ne rincez pas la bouche avec des liquides après l’intervention pour éviter le saignement
  • ne faites pas de sport et évitez de lever des charges lourdes
  • évitez les bains thermaux et les saunas
  • arrêtez de fumer au moins pendant quelques jours
  • évitez la consommation d’alcool et de café
  • évitez les produits laitiers et les œufs durant quelques jours
  • n’enlevez pas le caillot qui se forme sur la blessure (cela aide la cicatrisation)
  • évitez de vous moucher le nez trop fort si vous avez été opéré à la mâchoire supérieure
  • évitez de conduire immédiatement après l’opération