Parodontologie

Parodontologie

La parodontologie est l’étude et le traitement des maladies de l’ensemble des tissus musculaires et charnels qui soutiennent la dent. Ces structures de soutien maintiennent donc fixement la position de la dent dans la mâchoire.

L’hygiène bucco-dentaire est très importante pas seulement pour garder nos dents en bonnes conditions mais aussi pour la santé des tissus entourant les dents. Quand la gencive est inflammée, rouge et gonflée, il est recommandé de consulter un spécialiste, le parodontiste. Il n’est en revanche pas conseillé d’attendre trop longtemps car l’inflammation de la gencive peut mener à de graves problèmes comme la parodontite et la perte osseuse.

Qu’est-ce que la parodontite ?

C’est la forme la plus grave d’inflammation du parodonte c’est-à-dire l’ensemble des tissus de soutien de la dent et qui débute par la gingivite. La gingivite se forme à cause d’une plaque dentaire ou pellicule collante sur laquelle s’amoncellent les bactéries, les sucres et acides. Si la gingivite n’est pas traitée, la plaque s’accumule autour des dents et s’épaissit. L’épaississement et le durcissement de cette plaque peut causer le gonflement et la décoloration de la gencive et mener à ce qu’on développe, ici, à savoir la périodontite.

La gencive gonflée et saignante, la mauvaise haleine, les dents qui bougent et la formation de poches entre les dents et la gencive sont les symptômes qui peuvent indiquer la présence de cette infection.

Quelles sont les stades d'inflammation de la gencive ?

Il y a plusieurs stades à l’inflammation de la gencive : de l’infection légère à sévère. Ces problèmes peuvent être évités en se brossant régulièrement et correctement les dents, en utilisant le fil dentaire et en se rendant semestriellement chez le dentiste.

parodontite

1. Gingivite – Inflammation légère des gencives

La gingivite est le premier stade de l’inflammation de la gencive. C’est l’inflammation des tissus qui entourent et supportent les dents. Parfois, asymptomatique, il est ainsi facile de faire fi de l’apparition des premiers signes. La mauvaise hygiène bucco-dentaire, la consommation de trop de glucides, de certains médicaments ou encore des modifications hormonales amène à cette infection de la gencive. En cas de non-traitement de la gingivite, l’inflammation risque de s’aggraver et se transformera alors, en parodontite.

2. Parodontite simple

La parodontite simple signifie avoir des poches gingivales de 4 à 5 millimètres dans la bouche. Dans ces conditions, la gencive saigne lors du brossage des dents et le tissu de la gencive commence à se rétracter. Le traitement correct inclus le détartrage, mais il est important pour nous de vous encourager à vous brosser les dents régulièrement et ce, en usant de la bonne technique ainsi qu’à utiliser le fil dentaire.

3. Parodontite chronique

En cas d’infection chronique, un niveau modéré de perte osseuse peut déjà être présent. La gencive devient douloureuse et saigne fréquemment. La récession gingivale peut rendre les dents sensibles. Et les dents se déchaussant en raison des gencives qui se rétractent au niveau du collet, le support naturel des dents devient plus faible et les dents commencent à bouger. A ce moment-là, le patient a des poches gingivales de 6 et 7 millimètres. Pendant le traitement, il est essentiel de nettoyer et de désinfecter l’intérieur des poches gingivales.

4. Parodontite agressive

A ce niveau-là, la gencive est gravement infectée. Les poches gingivales entourant les dents sont plus grandes que 7 millimètres. Le patient sent une douleur extrême pendant la mastication. La mauvaise haleine continue est également présente. La perte des dents est plus que probable. La parodontite sévère peut être lié à des problèmes de santé graves comme le diabète, à des problèmes cardiaques et à certains types de cancer. Après le nettoyage et la désinfection des poches gingivales, le dentiste peut recommander l’augmentation osseuse ou des implants dentaires.

Les raisons de la parodontite

Le nettoyage régulier des dents est important pour les dents et pour la gencive. Voyons ce qui peut nous arriver si on néglige notre hygiène bucco-dentaire :

  • La plaque plaque dentaire s’incruste entre le collet et la racine de dent, juste à côté de la gencive
  • La plaque se minéralise en tartre
  • Le tartre et la plaque descendent entre la racine de la dent et la gencive formant une poche gingivale
  • Les bactéries causent une inflammation permanente
  • Cela peut mener à des caries cachées ou à la perte osseuse

Le risque est encore plus élevé si les facteurs suivants sont présents :

  • carence en vitamines
  • problèmes nutritionnels
  • prise de certains médicaments
  • réactions allergiques
  • stress
  • tabagisme
  • remplacement dentaire ou composite mal placé
Parodontite
Parodontite

Les premiers signes de la parodontite

  • gencive saignante et enflammée
  • collet et gencive sensibles
  • gencive qui se rétracte
  • dents qui bougent
  • mauvais goût et mauvaise haleine

La parodontite et les implants dentaires

Tout d’abord, il faut savoir que la parodontite ne concerne pas seulement les patients aux dents naturelles. Le collet de remplacements des dents, comme dans le cas des implants dentaires peut aussi être touché par ce problème. Un nettoyage insuffisant peut donc également mener à des inflammations. Pour cette raison, nous vous recommandons vivement de respecter à la lettre les instructions de nos dentistes esthétiques et celles de nos chirurgiens-dentistes : un brossage régulier et correcte des dents, l’utilisation d’un bain bouche et du jet dentaire (hydropulseur).

D’autre part, il est important de mentionner que la parodontite peut également mener à une perte de dent, aussi. Dans ce cas-là, nos spécialistes vous conseillent de remplacer la dent le plus tôt possible afin d’éviter davantage de perte osseuse. Le risque, si l’on ne remplace pas la dent manquante à temps, est que les problèmes s’étendent aux dents voisines car avec une gencive rétractée il y a une tendance générale à éviter le brossage autour de la partie devenue sensible. Par ailleurs, la manque de dent peut mener à un déchaussement de dent ce qui rend aussi plus difficile un nettoyage approprié, si bien que les dents voisines souffriront finalement du même problème.

Guarantee conditions

Le traitement de la parodontite

Dans les cas plus simples, résolvons le problème nous-mêmes. Brossons-nous les dents plus fréquemment, utilisons un bain de bouche antiseptique et du fil dentaire. Il est conseillé de consulter son dentiste pour un détartrage qui complétera, de manière appropriée, les soins quotidiens des dents.

Dans les cas plus graves, il convient de consulter un dentiste spécialisé dans les traitements des gencives, le parodontologue. Celui-ci examinera la radio et évaluera l’état de l’inflammation afin d’effectue l’intervention adéquate car quand l’infection bactérienne résulte d’une récession gingivale ou d’une perte d’os, un traitement spécial s’avère inévitable.

Nettoyage professionnel des dents et conseils d’hygiène bucco-dentaire

Si l’étape précédente ne résout pas le problème, la parodontologue nettoie la poche parodontale enflammée à l’aide d’un instrument spécifique qui permet de « lever » la gencive afin de pouvoir atteindre les poches parodontales contaminées par les bactéries. Il élimine ensuite le tartre accumulé et finalement, désinfecte la zone.

Si le problème est plus avancé, le parodontologue découpe le tissu enflammé afin de pouvoir pratiquer une greffe osseuse ou dans les cas particuliers de récession gingivale, une greffe gingivale.

Curetage dentaire (ou surfaçage radiculaire) fermé

La poche parodontale mesurant moins de 5 mm est traité sous anesthésie locale. On nettoie la plaque dentaire, le tartre et les tissus malades sous la gencive. Ensuite on applique une irrigation des poches avec des antiseptiques. Dans la plupart des cas, la gencive se réapplique sur les racines dans les 3 à 4 semaines qui suivent le traitement. Sinon, le traitement devra être répété afin d’atteindre le résultat final.

Curetage dentaire (ou surfaçage radiculaire) ouvert

Si la poche parodontale fait plus de 5 mm, on ouvre et écarte la gencive pour pratiquer un nettoyage approfondi de la zone infectée. La gencive sera ensuite refermée à l’aide de sutures. Cette intervention est également réalisée sous anesthésie locale. Nos dentistes indiquent qu’il convient alors de se rendre plus fréquemment à la clinique afin de s’assurer du bon état du tissu. Après ce type de traitement, la récession gingivale éventuelle est normale, elle est un signe de guérison lors de la cicatrisation. Une greffe gingivale est pratiquée en cas de nécessité.

Les autres risques de la parodontite

La parodontite doit être prise au sérieux non seulement afin de garder en bonne santé les dents mais aussi pour éviter les complications graves.

Les bactéries de la poche parodontale peuvent facilement pénétrer dans la circulation sanguine, ainsi provoquer des problèmes dans d’autres organes du corps, comme le cœur, le rein, le poumon ou les articulations.

La parodontite peut jouer un rôle important dans l’aggravation du diabète, dans le cas de naissance prématurée ou encore dans les maladies cardio-vasculaires.

Il est donc très important d’avoir une bonne hygiène bucco-dentaire et de ne pas négliger le nettoyage des espaces interdentaires afin de pouvoir conserver un bon état de santé général. Les patients souffrants souvent de parodontite sont priés de venir fréquemment pour des contrôles et un nettoyage professionnel.