Blog

Chirurgie orale n°4 – Après l’implantation dentaire

2018-03-29

Dans notre série d’articles sur la chirurgie orale, nous avons présenté, en premier, les types d’extraction dentaire. Dans la deuxième partie des articles, a été abordé la greffe osseuse pouvant être nécessaire avant l’implantation dentaire. Dans la troisième partie, l’élévation sinusienne a été décrite et maintenant, nous allons vous expliquer les risques de l’implantation dentaire.

Pourquoi est-il important de consulter un dentiste-chirurgien expérimenté ? Quelles sont les risques de l’implantation ? Qu’est-ce qu’on entend par le rejet de l’implant ?

Comme chaque intervention chirurgicale, l’implantation dentaire peut aussi avoir des risques des complications. Heureusement, les problèmes peuvent être évités si on est entre de bonnes mains.

Brève explication de l’implantation dentaire

Le succès de l’implantation dentaire est en moyenne de 95% dans les cliniques dentaires. Le taux de succès à la clinique dentaire Medicover est de 98.6%. Dans les cabinets dentaires où plus de problèmes apparaissent que de problèmes individuels, il y a une grande possibilité que les raisons ne soient pas seulement individuelles mais aussi issues de l’insuffisance de l’expertise du dentiste-chirurgien.

L’implant dentaire même est une vis en titane qui sert de racine artificielle dans la mâchoire. Quatre à six mois après l’implantation, le remplacement de dent permanent peut être posé sur l’implant. La sensibilité, du saignement ou du mal modéré et l’enflement sont normales suite à l’implantation. Ces symptômes disparaissent avec le temps si on considère bien les consignes du dentiste. Si l’intervention n’est pas effectuée par des dentistes expérimentés, il peut y avoir de graves conséquences.

Voici quelques signes qui doivent nous prévenir par rapport à un problème grave.

Quand parle-t-on d’une complication de l’implantation dentaire ?

Symptômes

Symptômes plus rares :

  • rétraction de la gencive
  • décoloration dentaire
  • la racine artificielle devient visible

Si l’un de ces symptômes survient, un traitement rapide et efficace s’avère nécessaire et il faut en avertir le dentiste de suite. Les raisons les plus courantes pouvant causer ces problèmes sont les suivantes :

Les raisons de la complication

Infection

C’est la raison la plus commune lors de l’implantation. L’inflammation qui entoure l’implant dentaire peut apparaître pour plusieurs raisons. Cette inflammation, aussi nommée péri-implantite, dans des cas sévères, peut aussi résulter à la perte des implants dentaires.

Les raisons les plus connues peuvent être le manque de l’hygiène, la consommation du tabac en excès ou le diabète. Il est important de saisir que l’inflammation peut apparaître même après plusieurs années suivant l’intervention. Une périodontite prolongée peut aussi mener à l’inflammation ce qui rend encore plus important l’hygiène buccale appropriée ainsi que les contrôles dentaires réguliers.

Implant dentaire non-integré

L’implant dentaire est posé dans l’os de la mâchoire dont la qualité et la quantité peut être différent pour chacun. Si l’os n’est pas suffisant, il ne peut pas tenir proprement l’implant dentaire qui peut ainsi devenir instable et peut-être même tomber plus tard. Si l’implant dentaire commence à bouger, à se déplacer, il faut l’enlever immédiatement.

À la Clinique dentaire Medicover, nous essayons d’être 100% sûr de la capacité de l’os pour tenir l’implant dentaire. Pour l’évaluation de l’état de l’os, nous faisons d’abord une radio panoramique et si nécessaire, un scan dentaire est également requis. Si nos dentistes considèrent que la qualité et la quantité de l’os sont bonnes pour l’implantation, l’implant dentaire peut être posé sans problème. Si non, la greffe ou l’augmentation de l’os est conseillée.

Dent voisine

Si la racine artificielle est posée trop près de la racine de la dent voisine, en s’intégrant, elle peut bouger dans sa direction et ainsi blesser la racine de la dent. Dans ces cas-là, un traitement de canal peut être nécessaire sur la dent concernée.

Ceci peut arriver dans certains cabinets si on n’examine pas proprement la radio panoramique. Un problème comme ceci est évitable si on travaille avec une équipe aussi talentueuse que celle de la Clinique dentaire Medicover.

Endommagement du nerf

L’endommagement du nerf peut aussi être évité en examinant le scan dentaire. Ceci peut survenir si le nerf à côté de la mâchoire inférieure est blessé lors de l’intervention, faisant du mal et du fourmillement dans la gencive.

Surcharge

Au cas où trop de pression s’impose sur l’implant dentaire, l’intégration peut être problématique ainsi qu’elle peut mener à une inflammation dans la gencive et dans l’os. Si la surcharge n’est pas proprement traité, une perte d’os et le rejet de l’implant dentaire peut être le résultat. Dans ces cas-là, un traitement d’antibiotique et un nettoyage chirurgical peut s’avérer nécessaire.

Hypersensibilité dentinaire

Dans de cas extrèmes, une hypersensibilité peut apparaître quand le corps considère l’implant dentaire en tant que matériel d’origine étrangère, ce qui peut résulter à un rejet.

 

Conclusion

Il faut donc bien considérer à qui on fait confiance s’il s’agit de nos dents pour la vie. Nos chirurgiens-dentistes avec plus de 15 000 implants dentaires posés ont suffisament d’expériences pour bien évaluer l’état bucco-dentaire du patient avant de commencer le processus et peuvent décider sur la nécessité des interventions supplémentaires en cas de besoin. De plus, nous offrons une garantie à vie pour les implants dentaires.

Bénéficiez de notre consultation gratuite, réservez votre rendez-vous via info@medicoverdentaire.fr.

Dans le premier article de notre série sur la chirurgie dentaire, nous avons énuméré les cas où l’extraction chirurgicale est nécessaire. Dans le deuxième article, nous avons parlé de la greffe osseuse. Dans la troisième partie nous allons vous présenter une greffe spéciale, l'élévation du sinus ou encore sinus lift.

Nos chirurgiens vous conseillent la greffe osseuse si la hauteur ou la largeur de la structure osseuse du maxillaire ou de la mandibule n’est pas suffisante pour l’implantation dentaire. La greffe osseuse permet d’améliorer la qualité de l’os pour qu’il puisse tenir le remplacement de dent sur le long terme. L’augmentation osseuse se fait à l’aide d’un matériel spécial de greffe qui non seulement remplit l’espace créée à l’aide d’une membrane mais aussi s’intègre en incitant la reproduction de l’os du patient dans la région concernée.

Qu’est-ce qu’une élévation sinusienne ?

Les sinus sont des cavités aériennes situées sur les deux côtés du nez, nommés également les sinus maxillaires.

L’élévation sinusienne est une intervention chirurgicale qui permet d’augmenter la hauteur du maxillaire manquant de structure osseuse afin de pouvoir poser des racines artificielles qui tiennent longtemps. La manque d’os et la « baisse » du sinus provoqué par une manque de dent prolongée peut être ainsi corrigée.

Lors de l’évaluation de la quantité osseuse, le dentiste-chirurgien décide si l’implant dentaire peut être fixé d’une façon stable sans que le sinus s’ouvre quand on pose la élévation du sinus.

Il existe deux types de l’élévation sinusienne : le sinus lift ouvert et le sinus lift fermé. Les deux procédures sont très communes et pratiquées depuis longtemps pour savoir qu’elles sont sécures et effectuées sous l’anesthésie locale pour le confort maximal de nos patients à la Clinique dentaire Medicover. Nos dentistes travaillent avec les technologies et le matériel les plus récents.

Sinus lift fermé

Nos dentistes-chirurgiens appliquent ce type de procédure si la manque d’os du patient n’est pas signifiant. Alors, on ouvre la gencive à l’endroit où l’implant dentaire sera posé. Les espaces ouvertes dans l’os seront remplis par le matériel de greffe qui s’intègre avec le temps et prenne la même forme que l’os propre du patient qui peut finalement tenir la racine artificielle sans soucis.

Sinus lift ouvert

Cette procédure est appliquée si le patient manque d’une quantité plus large d’os du maxillaire. L’élévation sinusienne ouverte est plus compliquée que la fermée car lors du procès, les dentistes ouvrent le maxillaire de l’extérieur pour insérer le matériel de greffe. On ferme l’espace rempli par une membrane spéciale pour aider la guérison.

Que se passe-t-il après l’élévation sinusienne ?

A la suite de l’intervention, la partie du visage concernée sera enflée. Il est conseillé d’éviter le mouchage trop fort ou la toux car ils peuvent déplacer le matériau de greffe et rouvrir la blessure. Les premiers jours, un saignement dans la bouche voire même dans le nez peuvent survenir. Une deuxième visite sera nécessaire pour contrôler l’état de la plaie. Le temps de guérison est généralement de 6 mois avant que l’implant dentaire ne puisse être posé.

Le candidat idéal pour la greffe osseuse

Lors de la première consultation GRATUITE, il est important d’évaluer les risques et  les conséquences de l'augmentation osseuse. Comme ceci est une intervention de chirurgie buccale, pas tout le monde peut se faire de la greffe osseuse. Ceux qui ont, par exemple du diabète non-contrôlé ou souffrent d’autres problèmes de santé sérieux, il peut y avoir trop de risques.

Le candidat idéal doit avoir une bonne santé buccale en dépit de la manque de quelques dents. Il est aussi important de pouvoir supporter l’intervention chirurgicale.

Durée de greffe osseuse

Environ 30mn à 3h selon le type de greffe effectuée sous anesthésie locale dans le bureau sous l’analgésie neurolepalale + anesthésie locale ou sous anesthésie générale pour greffes osseuses avec échantillonnage du tibia, de la hanche ou du crâne.

Temps additionnel

Selon la complexité du greffon à effectuer, l’augmentation du volume osseux peut être effectuée simultanément ou avant la pose des implants. Si le greffon osseux est effectué au préalable, la pose des implants dentaires est différée d’environ 3 à 8 mois afin d’obtenir la vascularisation du greffon.

La transplantation simultanée

Dans certains cas, la pose des implants peut se faire simultanément.

Coût de la greffe d'os

Si une greffe osseuse est nécessaire, elle doit faire l’objet d’une estimation supplémentaire. Le coût d’une greffe osseuse se situe entre 600 et 5000 Euros en France, entre 500 et 2500 euros en Hongrie.

Contraintes et risques de la greffe d'os

Selon le site d’échantillonnage, les inconvénients peuvent inclure des troubles sensoriels au menton, de la lèvre inférieure et/ou de la tonsure limitée (pour l’élimination des os du crâne). Il est conseillé de ne pas porter de prothèse dentaire permanente pendant plusieurs mois.

La réalisation d’une greffe osseuse, comme tout intervention chirurgicale, est soumise à un risque thérapeutique. En cas d’infection, elle peut échouer et ainsi résultat ne permet pas la pose d’implants dentaires.

La chirurgie maxillo-faciale offre la possibilité de reconstruire des sites osseux de qualité et de densité suffisante. Les arêtes les plus anciennes, les crêtes les plus résorbées, l’os presque inexistant ne sont plus des problèmes insurmontables. Un chirurgien maxillofaciaire est capable de recréer des conditions idéales, anatomiquement et esthétiquement. N’oubliez pas de considérer les coûts, les risques et les contraintes.

Vous pouvez lire plus d'articles sur ce sujet ici:

Chirurgie orale n°1 – Extraction dentaire chirurgicale

Chirurgie orale n°2 – Greffe osseuse

Chirurgie orale n°3 – Tout sur l’élévation sinusienne